Prêle des champs

Prêle des champs (Equisetum arvense)

prele

Description :
0,20 à 0,65 m. Plante vivace. Tiges sporifères 10 à 30 cm simples, rougeâtres, à graines brunes, lâches, à 6/12 dents, portant un épi oblong jaune-brun disparaissant en été, puis, de mai à juillet, tiges stériles vertes, sillonnées, creuses, portant des verticilles de rameaux grêles, simples, vert clair, à 4 angles, rudes, articulés. Sporanges groupés sous les écailles en forme d’écusson de l’épi. Spores munies d’élatères, filaments élastiques enroulés se déroulant quand l’air est sec. Souche souterraine très profonde, jusqu’à 2 m. Odeur nulle.


Indication :
aérophagie, albuminurie; aphte, cystite, déminéralisation, dent, épistaxis, fracture, hémorragie, lithiase, ongle, panaris, pied, plaie, règles, sudation, vergetures.

Précautions et contre-indications :
Néant.

Habitat :
Europe, bords des chemins, terrains siliceux, sable. Jusqu’à 2500 m.

Partie utilisée :
Tiges stériles.

Constituants :
Sels minéraux (silicium), glucosides, tanin, acides organiques, principe amer.

Crédit photos : © Christian FALQUE

Attention : Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant utilisation.



Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Merci de partager cet article sur Twitter, Facebook et Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez aimé, bien sûr !
    Cette entrée a été publiée dans Aérophagie, Albuminurie, Aphte, Cystite, Déminéralisation, Dent, Epistaxis, Fracture, Hémorragie, Lithiase, Ongle, Panaris, Pied, Plaie, Règles, Sudation, vergetures, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Cocher cette case pour indiquer votre dernier article

    Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
    Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.