Lierre grimpant

Lierre grimpant (Hedera helix)

lierre-grimpant

Description :
3 à 50 m. Liane. Tige ligneuse, vigoureuse, montant au murs et aux arbres au moyen de racines-crampons. Feuilles vert foncé, luisantes, épaisses, alternes, pétiolées, persistantes, de triangulaires à palmatilobées, ovales sur les sommités florifères. Fleurs jaune-vert (septembre à octobre), en petites ombelles sphériques à nombreux rayons, calice à 5 dents, courtes, soudé à l’ovaire, 5 pétales lancéolés, réfléchis. Fruit globuleux, noir à 4/5 graines roses. Odeur aromatique. Saveur amère.


Indication :
Bain, bronchite, brûlure, cellulite, cheveux, coqueluche, cor, coup de soleil, hypertension, oedème, règles, rhumatisme, trachéite, vergetures.

Précautions et contre-indications :
Ne jamais consommer les fruits. Respecter scrupuleusement les doses indiquées pour les feuilles.

Habitat :
Europe. Jusqu’à 1000 m.

Partie utilisée :
Jeunes feuilles (aôut à septembre).

Constituants :
Oestrogènes, hédérine.

Crédit photos : © Christian FALQUE

Attention : Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant utilisation.



Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Merci de partager cet article sur Twitter, Facebook et Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez aimé, bien sûr !
    Cette entrée a été publiée dans Bain, Bronchite, Brûlure, Cellulite, Cheveux, Coqueluche, Cor, Coup de soleil, Hypertension, Règles, Rhumatisme, Trachéite, vergetures, Œdème, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Cocher cette case pour indiquer votre dernier article

    Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
    Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.