Fragon épineux

Fragon épineux (Ruscus aculeatus)

fragon-epineux

Description :
0,30 à 0,90 m. Arbrisseau. Tige verte, dressée, glabre et rameuse, densément feuillue au sommet. feuilles cladodes, vert sombre, coriaces, alternes, sessiles, ovales, terminées par une épine. Fleurs violacées ou verdâtres (septembre à avril), très petites, par 1-2 à l’aisselle d’une petite bractée parcheminée au centre des cladodes, dioïques, 3 sépales, 3 pétales libres et persistants, fleurs mâles à 3 étamines, femelles à 1 ovaire à 3 loges. Baie rouge, ronde, à 1-2 grosses graines jaunes. Rhizome oblique, rampant, blanc-gris, noueux, garni de racines brunâtres. Odeur faible de térébenthine. Saveur amère.


Indication :
Goutte, hémorroïdes, ictère, lithiase, ménopause, oedème, phlébite, varice.

Précautions et contre-indications :
Néant.

Habitat :
Europe centrale et méridionale. Terrains calcaires, bois, haies denses. Jusqu’à 800 m.

Partie utilisée :
Rhizome et racine (en automne), feuilles.

Constituants :
Huile essentielle, résine, saponoside, calcium, potassium.

Crédit photos : © Christian FALQUE

Attention : Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant utilisation.



Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Merci de partager cet article sur Twitter, Facebook et Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez aimé, bien sûr !
    Cette entrée a été publiée dans Goutte, Hémorroïdes, Ictère, Lithiase, Ménopause, Phlébite, Varice, Œdème, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Cocher cette case pour indiquer votre dernier article

    Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
    Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.