Bourrache

Bourrache (Borago officinalis)

bourrache

Description :
0,20 à 0,60 m. Plante annuelle, hérissée de poils raides. Tige épaisse, poilue, ramifiée. Feuilles alternes, rudes et ridées, les basales pétiolées, les caulinaires sessiles embrassantes. Fleurs bleues (mai à septembre), légèrement penchées, à 5 pétales soudés disposés en étoile, anthères en cône pointu central pourpre-noir, groupés en inflorescence sommitale lâche. Carpelle brun et obtus. Odeur faible. Saveur de cornichon frais.


Indication :
Cure de printemps, emphysème, fièvre, goutte, grippe, herpès, lithiase,oedème, rhumatisme, rougeole, sudation, teint, toux.

Précautions et contre-indications :
Utiliser la plante fraiche uniquement. Toute préparation doit être filtrée soigneusement pour éliminer les nombreux poils.

Habitat :
Europe. Cultivée dans nos jardins. Décombres, terrains incultes. Jusqu’à 1800 m.

Partie utilisée :
Fleurs, suc des feuilles et des tiges de juin à août.

Constituants :
Tanin, résine, mucilage, saponine, nitrate de potassium.

Crédit photos : © Christian FALQUE

Attention : Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant utilisation.


Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Merci de partager cet article sur Twitter, Facebook et Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si vous l'avez aimé, bien sûr !
    Cette entrée a été publiée dans Cure de printemps, Emphysème, Fièvre, Goutte, Grippe, Herpès, Lithiase, Rhumatisme, Rougeole, Sudation, Teint, Toux, Œdème, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Cocher cette case pour indiquer votre dernier article

    Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
    Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.